Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
30e jour

Au témoignage du bienheureux Amédée, « la très Sainte Vierge Marie se tient toujours devant le Créateur, employant, à la défense de notre cause, la toute-puissance de sa prière ». Car, ajoute-t-il, elle voit nos dangers et, souveraine tendre et clémente, elle compatit à notre misère et à notre détresse avec une affection maternelle.

Il est donc vrai, ô mon Avocate, ô ma Mère, qu’à cette heure vous voyez ma misère, mes dangers, et que vous intercédez pour moi. Priez, oh oui ! priez, ne cessez pas de prier jusqu’à ce que vous me voyiez sauvé et tout occupé à vous dire ma reconnaissance pendant l’éternité. « Après votre divin Fils, me dit le pieux Louis de Blois, vous êtes le port assuré de vos fidèles serviteurs. Voici donc la grâce que j’implore aujourd’hui : que jusqu’à la mort j’aie le bonheur de persévérer dans votre service. Ainsi, au sortir de ce monde, j’irai vous bénir dans le paradis, certain de ne plus jamais quitter vos pieds sacrés, tant que Dieu sera Dieu.

Oraison jaculatoire. Ô Marie faites que je sois toujours votre enfant dévoué

Ô Marie, vous êtes la Tour de David, « bâtie avec des défenses : mille boucliers y sont suspendus, toute l’armure des braves ». Vous êtes donc, ô ma Mère, la plus solide forteresse de ceux qui combattent sur la terre. Ah ! quels violents assauts, ô ma Souveraine, me livrent sans relâche mes ennemis, pour me priver de la grâce de Dieu et de votre protection ! Mais vous êtes mon énergie et mon espérance. Vous ne dédaignez pas de combattre pour ceux qui se confient en vous : aussi saint Éphrem vous appelle-t-il « Protectrice de ceux qui espèrent en vous ». Ô Marie, ma confiance en vous est sans bornes : défendez-moi et combattez pour moi.

Rappel :  à notre librairie, on peut se procurer pour 2 € le livret de ces trente visites à la Sainte Vierge.

Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
28e jour

Saint Bernard appelle Marie « la voie royale du Sauveur », c’est-à-dire le chemin qui mène sûrement au Sauveur et au salut. Le même saint la nomme encore « le char qui élève nos âmes jusqu’à Dieu ». S’il en est ainsi, ô ma Souveraine, ne comptez pas sur mon cheminement vers Dieu, si vous ne me portez dans vos bras. Continuer la lecture de « Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
28e jour »

Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
27e jour

Marie est cette Tour de David dont le Saint-Esprit nous dit dans le Cantique des cantiques qu’elle « est bâtie avec des défenses : mille boucliers y sont suspendus, toute l’armure des braves ». Marie, en effet, est pourvue de défenses et de toutes sortes d’armes, pour protéger ceux qui s’y réfugient. Continuer la lecture de « Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
27e jour »

Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
23e jour

À notre librairie, on peut se procurer pour 2 € le livret de ces trente visites à la Sainte Vierge.

Ô Vierge tout aimable, saint Bonaventure vous appelle « la Mère des orphelins » et saint Ephrem « l’Asile où ils trouvent bon accueil ». Ces orphelins abandonnés, qui sont-ils donc ? Ce sont les pauvres pécheurs qui, hélas ! ont perdu Dieu. Continuer la lecture de « Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
23e jour »

Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
22e jour

Ô ma très douce Reine, ô ma Mère, je ne suis qu’une vile créature révoltée contre votre divin Fils, mais le repentir me fait implorer votre pitié, afin que vous m’obteniez le pardon. Ne me dites pas que cette faveur dépasse votre pouvoir : car Dieu, au témoignage de saint Bernard, vous a confié « le ministère du pardon ». Continuer la lecture de « Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
22e jour »

Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
20e jour

Ô ma très douce, très miséricordieuse, très aimable Reine, combien saint Bernard ranime ma confiance, quand je recours à vous ! « Marie, me dit-il, ne s’arrête pas à considérer les mérites de celui qui l’implore : elle offre à tous sans distinction le secours de sa pitié. » Continuer la lecture de « Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
20e jour »

Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
18e jour

À notre librairie, on peut se procurer pour 2 € le livret de ces trente visites à la Sainte Vierge.

Si extrême est la misère de certains malades, qu’elle excite l’universel dégoût et qu’ils ne trouvent asile que dans les hôpitaux publics. Ainsi en est-il des plus misérables parmi les pécheurs : rebutés de toutes parts, ils n’ont plus qu’une porte ouverte devant eux : la miséricorde de Marie. Pourquoi Marie fut-elle donnée au monde par Dieu ? Pour être le refuge, et, selon la touchante expression de saint Basile « l’hôpital ouvert aux pauvres pécheurs ». Continuer la lecture de « Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
18e jour »

Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
17e jour

Ô ma très douce Reine, qu’il résonne agréablement à mes oreilles le beau nom que vous donnent vos pieux serviteurs : « Mater amabilis ». En effet, ô ma Souveraine, vous êtes par trop aimable. Votre beauté a conquis le cœur de Dieu lui-même : « Le roi s’est épris de votre beauté ! » « Ô douce, ô clémente, ô tout aimable Marie, s’écrie saint Bonaventure, on ne peut prononcer votre nom sans que le cœur s’enflamme, ni l’entendre prononcer sans que se ravive l’affection de ceux qui déjà vous aiment Il est donc juste, ô ma très suave Mère, que je vous aime ; mais je ne veux pas me contenter de vous aimer : Continuer la lecture de « Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
17e jour »

Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
16e jour

Ô ma Souveraine, vous avez dit à sainte Brigitte : « Si coupable que soit un homme, dès lors qu’il se tourne vers moi avec le désir sincère de se corriger, je suis prête à l’accueillir. Je ne considère pas le nombre de ses péchés, mais sa bonne volonté présente. Je condescends volontiers à panser toutes ses plaies et à les guérir, car l’on m’appelle et je suis vraiment la Mère de miséricorde. Vous avez le pouvoir et la volonté de me guérir : Continuer la lecture de « Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
16e jour »

Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
15e jour

Ô ma douce Souveraine, laissez-moi vous redire encore avec votre dévot serviteur saint Bernard : « Vous êtes toute ma raison d’espérer, » avec saint Jean Damascène : « En vous j’ai placé tout mon espoir. » À vous donc de m’obtenir le pardon de mes péchés ; à vous de m’assurer la persévérance finale ; à vous Continuer la lecture de « Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
15e jour »

Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
14e jour

« Nul, ô Marie, ne se sauve que par vous ; nul n’est délivré du mal que par vous ; nul ne reçoit la grâce que par vous. » Ainsi parle saint Germain. Si donc, ô ma Reine et mon espérance, vous me refusez votre aide, je suis perdu et ne pourrai jamais vous bénir au ciel. Mais, ô ma Souveraine, j’entends les saints proclamer unanimement que vous n’abandonnez pas quiconque recourt à vous, que celui-là seul se perd qui vous oublie. Moi, tout misérable que je suis, je vous invoque et mets en vous toutes mes espérances. Continuer la lecture de « Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
14e jour »

Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
13e jour

Saint Bernard nous adresse cette exhortation : « Cherchons la grâce, et cherchons-la par Marie. » Saint Pierre Damien appelle Marie : « la trésorière des grâces divines. » Elle a le pouvoir, elle a la volonté de nous enrichir. Aussi nous invite-telle à recourir à elle en ces termes pressants : « Si quelqu’un est tout petit, qu’il vienne à moi ! » Continuer la lecture de « Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
13e jour »

Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
12e jour

« Ceux qui agissent par moi, ne pécheront point. » Être fidèle à me servir, dit Marie, c’est avoir la persévérance. « Ceux qui me mettent en lumière, auront la vie éternelle. » S’employer à me faire connaître et aimer, c’est être prédestiné au paradis. Promettons de saisir toute occasion de parler, en public, ou en particulier, des grandeurs de Marie, de la dévotion à Marie. Continuer la lecture de « Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
12e jour »

Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
11e jour

« Heureux l’homme qui veille chaque jour à mes portes et qui en garde les montants Oui, heureux celui qui sait, comme le pauvre à l’entrée de la maison du riche se tenir àla porte de la miséricorde de Marie pour implorer l’aumône de ses faveurs. Plus heureux encore celui qui s’efforce d’imiter les vertus qu’il admire en Marie, surtout sa pureté et son humilité. Continuer la lecture de « Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
11e jour »

Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
10e jour

« Avec moi, nous dit cette auguste Reine, sont les richesses… pour enrichir ceux qui m’aiment a. » Aimons Marie, si nous voulons les richesses de la grâce. L’Idiota l’appelle « la Trésorière des grâces » Heureux donc qui, avec amour et confiance, recourt à Marie. Ô ma Mère, mon espérance, vous pouvez faire de moi un saint : j ‘attends de vous cette faveur. Continuer la lecture de « Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
10e jour »

Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
9e jour

Elle est toute semblable à son divin Fils, Marie, la Mère de Jésus, Mère de miséricorde, sa joie est de secourir et de consoler les malheureux. Son désir de nous communiquer ses faveurs est extrême : « Elle est plus empressée, affirme Bernardin de Bustis, à vous distribuer ses bienfaits et ses grâces que vous ne l’êtes à les recevoir. » Continuer la lecture de « Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
9e jour »