Encouragements de Mélanie Calvat pour la persécution

« Cette crise ne fait que commencer. Bientôt, les privilèges de l’Église catholique lui seront enlevés et transférés à la Franc-Maçonnerie qui deviendra comme religion d’État. La persécution violente succédera logiquement à la persécution tranquille qui désorganise le gouvernement de l’Église depuis 1880. Mis au pied du mur Continuer la lecture de « Encouragements de Mélanie Calvat pour la persécution »

Nouvelles de la Fidélité catholique au Brésil

Nous venons de recevoir ces nouvelles de l’apostolat de Mgr Thomas d’Aquin et sommes heureux de vous les communiquer.

Chers amis et bienfaiteurs,

Tout d’abord, nous tenons à vous remercier du fond du cœur pour l’aide que vous nous avez apportée tout au long de cette année, tant par vos prières que par vos dons.

En cette année 2023, grâce à Dieu, nous avons eu de grandes consolations avec l’ordination de prêtres, une profession perpétuelle, plusieurs prises d’habit et de nouvelles vocations arrivant de différents états du Brésil pour le monastère des frères, le monastère des sœurs et le séminaire, sans parler des nouvelles familles qui arrivent et remplissent notre petite école avec leurs enfants.

Continuer la lecture de « Nouvelles de la Fidélité catholique au Brésil »

La dernière lettre de nouvel an de l’abbé Robert à ses paroissiens

Cette lettre fut écrite par un prêtre insermenté, c’est-à-dire ayant refusé le schisme révolutionnaire de 1790, prêtre du Doubs qui poursuivit son ministère de façon héroïque auprès de ses paroissiens et de bien d’autres catholiques. Deux-cent trente ans plus tard on peut la reprendre sans avoir quasiment rien à y changer. On peut surtout la mettre en application, c’est pourquoi je vous la publie. Je ne saurais mieux dire et je la prends à mon compte pour vous souhaiter une bonne et sainte année.

Abbé François Pivert


30 décembre 1793

Mes chers et bien chers Paroissiens

Je ne puis m’empêcher en finissant cette malheureuse année et sur le point d’en commencer une nouvelle de vous faire les souhaits ordinaires. Autrefois, je vous les faisais tranquillement au pied de nos autels, où tous assemblés nous faisions quelques réflexions sur l’année qui venait de finir et sur celle que nous avions commencée.

Continuer la lecture de « La dernière lettre de nouvel an de l’abbé Robert à ses paroissiens »

À propos de la déclaration Fiducia Supplicans
par Dom Thomas d’Aquin

Source

+

PAX

En union avec Dom Lefebvre et sa déclaration du 21 novembre 1974, nous adhérons nous aussi de tout notre cœur et de toute notre âme à la Rome catholique, gardienne de la foi catholique et des traditions nécessaires au maintien de cette foi, c’est-à-dire à Rome éternelle, maîtresse de sagesse et de vérité.

Au contraire, a déclaré Dom Lefebvre, nous refusons et avons toujours nié de suivre la tendance néo-moderniste et néo-protestante de Rome, qui s’est manifestée dans le Concile Vatican II et, après le Concile, dans toutes les réformes qui en ont émergé.

Continuer la lecture de « À propos de la déclaration Fiducia Supplicans par Dom Thomas d’Aquin »

Le Synode contre l’Église
par Mgr Williamson

28 octobre 2023

Le catholique est tel parce qu’il a la Foi. 
Quand l’apostat dévie et croit on-ne-sait-quoi.

L’Église catholique a toujours enseigné que sa doctrine et sa Constitution sont toutes deux d’origine divine et établies par Jésus-Christ pour former le fondement de son Église : elles ne peuvent jamais être modifiées par des hommes, fussent-ils les plus hauts responsables de cette Église. Or, d’après tout ce que nous savons de l’actuel Synode des évêques qui se réunit à Rome en ce mois d’octobre, il semble bien que le pape ait l’intention de provoquer des changements révolutionnaires tant dans l’enseignement que dans la structure de l’Église par le biais de ce Synode. Par exemple, dans tous les synodes précédents, les participants étaient principalement des membres du haut clergé, mais conformément à la démocratisation de l’Église par Vatican II (1962–1965), cette fois-ci, une grande partie des participants seront des laïcs et notamment des femmes.

Face à la menace que ce Synode représente pour la survie même de l’Église, cinq cardinaux venant du monde entier, Brandmüller (Allemagne), Burke (États-Unis), Sandoval (Mexique), Sarah (Guinée) et Zen (Chine), ont écrit au pape le 10 juillet dernier pour lui soumettre une liste de cinq dubia, ou doutes doctrinaux, concernant 1 la Révélation divine, 2 les unions entre personnes de même sexe, 3 la synodalité, 4 les femmes prêtres et 5 la contrition des pénitents. Voici d’abord ce que l’Église enseigne sur ces points :

Continuer la lecture de « Le Synode contre l’Église par Mgr Williamson »