La Terre plate
Généalogie d’une idée fausse

Cela reste un lieu commun de penser que le Moyen Âge a cru en une terre plate, par ignorance scientifique autant que coercition religieuse. Il aurait fallu attendre les navigateurs, Colomb ou Magellan, ou encore les astronomes modernes, Copernic ou Galilée, pour que les ténèbres se dissipent et qu’enfin la Terre devînt ronde.

Or, de l’Antiquité grecque à la Renaissance européenne, on n’a pratiquement jamais défendu et encore moins enseigné, en Occident, l’idée que la Terre était plate.

Continuer la lecture de « La Terre plate
Généalogie d’une idée fausse »

Conseil de lecture : 1940 ~ 1944 La Révolution corporative spontanée

Occasion unique à saisir 22 € plus port
et sur ebay 33 € plus port

Plusieurs raisons de lire ce livre :
1. découvrir ce qu’est le véritable fonctionnement d’une société organique (c’est-à-dire un corps avec des organes)
2. découvrir que le plus grand adversaire du Maréchal fut le grand capital qui n’hésita pas à collaborer avec les Allemands
3. découvrir que l’Église de France, après avoir chanté les louanges du Maréchal l’a trahi dès qu’elle a senti le vent tourner
4. découvrir une partie importante de l’œuvre de restauration de la civilisation par le Maréchal

Pourquoi lire dom de Monléon

Les traditionalistes se plaignent de n’avoir pas de livres à distribuer aux jeunes militants pour leur formation doctrinale. En effet, les ouvrages où s’exprime la pensée traditionnelle sont matériellement rares parce qu’ils ne sont jamais réédités. Ils ont contre eux les puissances du jour qui les étouffent. Leur pénurie est réelle. Et c’est un des objectifs de la Diffusion de la Pensée Française que de procéder aux rééditions nécessaires. Mais il est au moins un écrivain de la ligne traditionnelle dont les ouvrages sont faciles à se procurer : c’est Dom de Monléon. Ils ont en outre l’avantage de traiter de l’exégèse biblique qui est l’une des disciplines les plus importantes de la formation religieuse. Ce moine bénédictin apporte aux âmes, par sa science et par sa fidélité, un puissant réconfort. Ses livres sont parmi les plus nourrissants que l’on puisse lire aujourd’hui.

Continuer la lecture de « Pourquoi lire dom de Monléon »

Lisez Dom de Monléon !

L’entraînement en vue de la bataille des idées a, lui aussi, son parcours du combattant. Et l’un des principaux obstacles de ce parcours intellectuel, c’est la critique externe de l’Écriture Sainte. L’adversaire a semé le doute quant à l’authenticité de nos Livres Saints, quant à l’historicité des Évangiles, quant à l’interprétation traditionnelle des Écritures. Cet obstacle, il faut que nos combattants spirituels s’entraînent à le franchir lestement. Ils doivent être rompus à dynamiter la critique intempestive. Or, nul écrivain contemporain n’est plus apte à détruire ce type de doute que le bénédictin Dom de Monléon. Nous devons nous familiariser avec ses livres. Il faut que ses raisonnements solides deviennent chez nous des habitudes d’esprit. Cet entraînement fait partie de notre plus élémentaire culture religieuse. Dom Jean de Monléon est mort le 19 avril 1981, le jour de Pâques. Puisse-t-il avoir achevé au ciel ce jour de “la Solennité des solennités”. Quel beau présage de salut pour ce moine si attentif aux harmonies providentielles.

Continuer la lecture de « Lisez Dom de Monléon ! »

Volkoff dévoile pourquoi la Fraternité St Pie X trahit

Mes chers Amis,

Comment Mgr Fellay, fils de Mgr Lefebvre, peut-il en arriver à trahir ? Comment l’abbé de Cacqueray, si pieux et si droit, a-t-il pu étouffer la résistance à la trahison ?

Volkoff expose très bien la mentalité des alliés plus ou moins conscients de la Révolution. Voici une conférence que j’ai donnée à Paris sur ce sujet qui me paraît des plus importants. L’enregistrement est hélas médiocre, n’hésitez pas à me dire si je dois le refaire.

Les trois livres clés de Volkoff sont en vente à notre librairie.

Télécharger

Entretiens avec Mgr Lefebvre
par Mgr Thomas d’Aquin

L’Immaculée notre idéal : les armes puissantes du chevalier
par Serge Iciar

« Les termes de « chevalerie, combat, offensive, conquête des âmes, anéantissement des ennemis, munitions, utilisation des bonnes armes, etc. » reviennent constamment dans les écrits du fondateur, comme s’il avait prévu le danger de notre époque, où la chrétienté est endormie et où on a conclu la paix avec le démon. » Continuer la lecture de « L’Immaculée notre idéal : les armes puissantes du chevalier
par Serge Iciar »

L’obéissance à Dieu par Marie
par Serge Iciar

Dans mon article précédent je terminais par une citation partielle de l’Abbé Stehlin que je restitue ici complètement :

« Comme cela a déjà été dit, la Milice de l’Immaculée au  3e niveau  repose, outre le don illimité de soi-même à l’Immaculée, sur deux colonnes, qui, en elles-mêmes, sont le contraire de l’essence du libéralisme et du modernisme, à savoir : la véritable obéissance et l’esprit de pauvreté. Continuer la lecture de « L’obéissance à Dieu par Marie
par Serge Iciar »