Sermon “Mon temps n’est pas encore venu”

Voici le sermon du 2eme dimanche après l’Épiphanie, 15 janvier 2017.

Notre Seigneur dit à sa Mère que son temps n’est pas encore venu. Nous devons donc ne pas anticiper sur l’avenir et accepter de nous sanctifier dans le temps où Dieu nous a mis. Ce faisant, nos vertus qui ne sont guère que de l’eau seront changées en un vin délicieux. Et en tout cela, la Très Sainte Vierge tient une place prépondérante. Elle nous apprend à faire tout ce que son Fils nous dira.