Visites à la sainte Vierge
par saint Alphonse de Liguori
14e jour

« Nul, ô Marie, ne se sauve que par vous ; nul n’est délivré du mal que par vous ; nul ne reçoit la grâce que par vous. » Ainsi parle saint Germain. Si donc, ô ma Reine et mon espérance, vous me refusez votre aide, je suis perdu et ne pourrai jamais vous bénir au ciel. Mais, ô ma Souveraine, j’entends les saints proclamer unanimement que vous n’abandonnez pas quiconque recourt à vous, que celui-là seul se perd qui vous oublie. Moi, tout misérable que je suis, je vous invoque et mets en vous toutes mes espérances.

Oraison jaculatoire. « Marie est tout mon espoir : sur elle repose toute ma confiance. »

Prière de saint Anselme

Ô très sainte Souveraine, au nom de la faveur que Dieu vous a faite de vous élever si haut et de vous faire participer à sa toute-puissance, nous vous prions d’obtenir que la plénitude de grâce, par vous méritée, nous fasse partager votre gloire. Daignez, ô très miséricordieuse Reine, vous employer à nous procurer le bien pour lequel un Dieu voulut se faire homme dans vos chastes entrailles. Ne nous écoutez pas à contre-cœur. Dites un mot seulement à votre Fils, il vous exaucera à l’instant. Il suffit que vous vouliez notre salut ; dès lors, notre perte est impossible. Et qui peut diminuer l’immensité de votre tendresse miséricordieuse ? Si vous n’avez pas pitié de nous, Vous, la Mère de pitié, quel sera notre sort, le jour où votre Fils viendra nous juger ?

Oraison jaculatoire. Ô Marie, voyez le danger que nous courons : ayez compassion de nous.