Le Bon Dieu nous a rendu notre père !

Mes chers Amis,

Le bon Dieu nous a rendu notre père et je vous remercie de vos nombreuses prières pour lui.

Je vous avais écrit qu’il s’était endormi après l’extrême-onction et beaucoup ont cru que je parlais du sommeil de la mort. Je voulais seulement me réjouir avec vous de ce qu’il ait pu recevoir les derniers sacrements de mes mains et me dire adieu avant de perdre conscience.

Il est vrai que les médecins ne nous laissaient guère d’espoir, mais la Providence en a décidé autrement et a permis que notre père se réveille, très diminué, certes, mais très lucide. Il nous donne depuis trois jours un exemple rare de bonté, d’attention aux autres, d’oubli de soi même et d’abandon total entre les mains de Dieu.

J’ai bien l’intention d’écrire les leçons que j’ai reçues de la divine providence sur l’aide à apporter aux mourants.

Que sera la suite ? Nous nous mettons comme lui entre les mains du Bon Dieu.

Mes chers parents et ma famille se joignent à moi pour vous remercier du fond du cœur de vos prières. Continuez-les pour que la suite de sa maladie nous fasse tous grandir dans le saint amour et soyez assurés de ma prière reconnaissante. Je dirai la messe de saint Joseph le 1er mai à toutes vos intentions.

Abbé François Pivert