Premier samedi du mois ~ 3e mystère joyeux
La naissance de Jésus

La Providence a donné quelques moyens simples de surmonter les persécutions du monde contre l’Église et la vie chrétienne, notamment la dévotion des cinq premiers samedis du mois et l’intronisation du Sacré-Cœur dans les familles. Quant à l’intronisation, nous la proposons à nos fidèles dans les groupes que nous desservons, mais à vous aussi de nous le demander, même si nous ne vous desservons pas habituellement, même et surtout si vous êtes isolés.

Voir ici ce qui concerne les demandes de la Vierge à Fatima

Voir ici ce qui concerne les cinq premiers samedis du mois

Vous aurez noté que la méditation des mystères est en plus de la récitation du chapelet.

Selon l’adage “À celui qui fait ce qu’il peut Dieu ne refuse pas la grâce”, ceux qui n’ont pas de prêtre pour communier le samedi ou le dimanche suivant, feront la communion spirituelle et communieront sacramentellement dès qu’ils le pourront.

Texte de saint Mathieu
Méditation de Dom Delatte

Continuer la lecture de « Premier samedi du mois ~ 3e mystère joyeux La naissance de Jésus »

Premier samedi du mois ~ 1er mystère joyeux

Chaque mois, pour le premier samedi, nous vous donnerons une méditation sur le Rosaire. Mais, auparavant, quelques observations.

La Providence a donné quelques moyens simples de surmonter les persécutions du monde contre l’Église et la vie chrétienne, notamment la dévotion des cinq premiers samedis du mois et l’intronisation du Sacré-Cœur dans les familles. Quant à l’intronisation, nous la proposons à nos fidèles dans les groupes que nous desservons, mais à vous aussi de nous le demander, même si nous ne vous desservons pas habituellement, même et surtout si vous êtes isolés.

Voir ici ce qui concerne les demandes de la Vierge à Fatima

Voir ici ce qui concerne les cinq premiers samedis du mois

Vous aurez noté que la méditation des mystères est en plus de la récitation du chapelet.

Selon l’adage “À celui qui fait ce qu’il peut Dieu ne refuse pas la grâce”, ceux qui n’ont pas de prêtre pour communier le samedi ou le dimanche suivant, feront la communion spirituelle et communieront sacramentellement dès qu’ils le pourront.

Méditation sur l’Annonciation de l’Ange à Marie

« Ave, je vous salue. » C’est un séraphin qui s’incline devant une jeune fille de quinze ans ; c’est la Trinité Sainte elle-même qui prononce la Sa­lutation par son ambassadeur : combien alors convient-il que nous mettions dans nos Ave Maria de vénération et de respect !

Continuer la lecture de « Premier samedi du mois ~ 1er mystère joyeux »